PHOTO DE RACO.jp2

Jo de Raco

Producteur TV

PODCAST Jo de RACO
00:00 / 03:10

Enregistrement réalisé par Philippe FOURNIE

Regarder derrière pour y découvrir l’avenir, ne jamais baisser les bras, ne jamais douter de soi, écouter son cœur et sa passion. Le temps n’a qu’une valeur relative et ne jamais oublier que la vieillesse commence lorsque les regrets remplacent les rêves.

Résumé du Parcours

Fils d’immigrés Italiens d’origine très modestes, j’ai dû abandonner l’école très tôt pour participer à la vie familiale, Certificat d’Etudes Primaires à 13 ans, je devins peintre en batiment, puis conducteur d’engins, plombier, électricien…., puis, enfin, mécanicien. Je dis, enfin, car à l’époque les immigrés ne pouvaient travailler QUE dans le bâtiment. Je dus obtenir une dérogation pour pouvoir apprendre la mécanique, ma véritable passion.

Mécanicien de Rallyes pour Jean RAGNOTTI puis de F3 avec Bernard CHEVANNE, un ami cinéaste réalisa un film sur notre Team. Je fus immédiatement passionné par le cinéma et j’ai imaginé de réaliser une émission de TV sur les sports mécaniques. Bernard CHEVANNE, petit-fils de Sylvain FLOIRAT, alors propriétaire du groupe éponyme, MATRA fut à l’écoute de mon rêve.

Il me dirigea sur Henri de FRANCE, alors Président de Télé-Monte-Carlo. Celui-ci me proposa une tranche horaire sur ses antennes, mais sans budget. A moi de trouver le financement. Je réussis à trouver l’argent pour 13 émissions. Il nous fallait alors monter une équipe professionnelle avec un fantastique réalisateur. G Giaufret, un artiste caméraman, Jeff LEHALLE. Le succès fut tel que cette épopée dura 45 ans, cette émission sera diffusée dans 10 pays. Le cinéma ne fut pas oublié car nous fûmes propriétaires exploitants des mythiques studios de la Victorine à Nice où nous avons produit 12 Films.  Partenaire de Bernie.Ecclestone, le grand promoteur de la F1, je fis découvrir la F1 à la Russie, à la Pologne, à l’Afrique, à la Turquie et diffusa cette même F1 en Chine. Samipa fût un groupe de 65 salariés . Les obstacles à franchir ne m’ont jamais empéché de vouloir accomplir le rêve de mon enfance, les voitures de courses. Sans argent pour devenir pilote, devenir mécanicien de course fût mon seul objectif. Vivre de ma passion, pour ma passion. Selon la formule de Heigel « Rien de grand en ce monde ne se construit sans passion. » fut mon leitmotiv durant ma vie . Chance ou pas, je ne reçus jamais d’aide financière gratuite, ceci me permis tout au long de ma vie de ne compter que sur moi-même pour accomplir mon parcours. Participant avec le Prince Albert de Monaco au Paris-Dakar, passant mes vacances avec le Prince Philippe de Belgique, dans leur jeunesse, je découvris que la passion n’a aucune limite de catégorie sociale et que tout est possible si l’on reste fidèle à nos convictions et nos valeurs. Rester dans mon monde, ne pas oublier d’où je viens pour savoir où je vais.

 

Partenaires ou organismes ayant aidé le projet
 

Les partenaires furent nombreux et le premier fût Jean François MICHEO, alors Directeur Général de TMC. Ensuite les opportunités me permirent de connaitre tour à tour, Nicolo SAN GERMANO, Directeur Philipp Moriss Italie, Jacques BONNECARRERE, producteur d’Auto Moto, mais aussi Jean Claude DASSIER qui me fît confiance et nous produisîmes la F1, le WRC pour TF1, Eurosport, avec Angelo CODIGNONI son DG pour C+ Italie, Michel THOULOUSE, son Président, mais aussi pour RTR en Russie, pour CCTV en Chine, C+ Afrique, Jacques NAVADIC DG de RTL Télévision pour la Belgique et le Luxembourg.

Pour le cinéma ma rencontre avec Francis FORD COPPOLA ou Michael DOUGLAS, me firent plonger dans l’univers du cinéma et me procure encore une immense joie et mon association avec Mr Alain DELON pour créer une société commune aura marqué mon cheminement dans le monde du rêve.

Je ne dois pas oublier Bernie ECCLESTONE et mon ami Jean TODT que je connus déjà à l’époque de l’épopée des Rallyes puis chez Ferrari. Je ne puis oublier Renault, notre partenaire durant plus de 10 ans les World Séries by Renault.

Toutes ces personnes et entreprises m’ont fait confiance et ont cru een moi et vécu ma passion et ma soif d’apprendre, avec modestie. Modestie ne veut pas dire manque d’EGO !!!